Navigant entre vision d’ensemble et cadrage serré, Christine opte pour une narration morcelée. 

Elle a développé une technique qui lui est propre, pour réaliser des silhouettes à la frontière entre la sculpture et la peinture, faites de papiers déchirés et collés sur différents supports.

Elle les combine avec des nus et des fragments de nus peints à l’huile sur toile et découpés dans leur forme brute pour créer des fresques murales.

Du 16 décembre au 23 décembre au MAGE - Marché d’Art de la galerie Municipale d’Etables-sur-mer - 22 680 


IMG 6689 2






     © Christine Perratzi 2012